29 janvier, 2013

C'est comme ça !

Eh oui, si vous taxez d'homophobie une beurette endiablée qui vient de traiter devant vous quelqu'un de gros pédé, c'est que vous êtes raciste et islamophobe, voilà !
C'est en tout cas ce qu'on m'a dit.
Le seul racisme font je m'honore, c'est celui que je voue aux cons de toutes origines, de tous âges, et de tous sexes.

5 commentaires:

daniel a dit…

Parfois il faudrait qu'on ai la répartie de l'insulte sur le bout de la langue.
Mais à quoi bon ?!
Il faudrait établir un glossaire de toutes les insultes laïques, non discriminantes, outrancières au possible, qui ne concernent ni les religions, ni les races, si tant est qu'il existe d'autres races que celle qui est probablement la seule et l'unique, la race des cons !
"Tes nanas", tu les aurais traitées de grosses morues mes chéries, de foutues taupes, de merdeuses roses, de couches-culottes Zara, de pisseuses de lavabos, insultes sommes toutes honorables, elles auraient peut-être été interloquées ?!
Et leur mauvaise foi de merde qui consiste à traiter les autres de racistes ou de contre les arabes, ou autres, elles n'auraient pas pu les placer aussi facilement...
Style, je t'emmerde je suis albanais-boudhiste, ou : Ah, parce que tu crois que chez les musulmans il n'y a pas de PD, ou encore Race de conne, oui je suis raciste anti-connes !
Voili-voilà...
Mais on peut avoir autre chose à penser.
Quoique répondre à une beurette endiablée, de mauvaise foi et mal élevée, c'est une politesse qu'il est difficile de lui refuser!
Il faudrait relire l'Assommoir de Zola, je crois qu'à certains moments, dans les milieux de femmes d'ouvriers, il y avait des bordées d'insultes pas piquées des hannetons !

daniel a dit…

Ah j'oubliais, il y a les insultes de Tintin qu'on pourrait re-mastériser au goût du jour...

P. P. Lemoqeur a dit…

ah mais sois rassuré, je vous l'ai fait bref... Mais c'est rigolo, "morues" elle y ont eu droit, car c'est une de mes injures les plus immédiates... Maintenant, j'étais pas le seul à les injurier, et en deux stations, on n'a pas toujours le temps de développer. En même temps c'est quand même quand je les ai traitées de goudous qu'elles ont grillé leur thermostat.
Ce dont je leur en veux le plus, c'est d'une part, la tape dans le dos,et le fait que je suis retourné en partie dans le wagon avec des idées meurtrières...

daniel a dit…

Ouais, ça je comprends quand on a envie de taper, ça devient chiant...
Et on est souvent obligé de battre en retraite, car taper, ce n'est jamais folichon !
Ah les lèche-bites, quelle engeance !
Moules à gaufres !
Gigots à braiser !
Cloques !
Bassines à conneries !
Sacs à vin !
Citernes !
Pintades !
Suce ta mère !
Pucelles !
Boulets !
Victimes !
Couilles de moule !
Flaques !
Crapauds !
Mickeyettes !

P. P. Lemoqeur a dit…

oui, mais c'est référencé...

Site counter

Archives du blog