16 décembre, 2012

Je sais, j'en fais tout un fromage...


Vous vous gobergez de caviar, vous vous tartinez du foie gras en masse  ? Si vous ignorez le Pouligny Saint-Pierre, pyramide sublime légèrement fumée dont je mange les arêtes en dernier   et la buchette de Sainte-Maure avec sa paille de seigle,  son grain incomparable et cette cendre si fine qui décemment l'habille, vous ne savez pas tout ce qui est merveilleusement bon... 
C'est vous qui voyez...    

3 commentaires:

riskofil a dit…

Essaie le Selles-sur-Cher, moins cher que le Pouligny, et très bon, comme son nom ne l'indique pas.

P. P. Lemoqeur a dit…

effectivement !

daniel a dit…

Et la "Boulette d'Avesnes" les enfants, vous avez essayé la "Boulette d'Avesnes" ?!
Et l'Epoisses ?!
Et le Trou du cru ?!
Et l'Munster-Géromé ?!
Tiens, pendant que j'y suis, P.P., as-tu connu ce restaurant à Paris, rue Louis Bonnet, sous le Bd de Belleville, au M° Belleville ? C'était le "Restaurant Internationnal", cuisine juive d'Europe Centrale, pur jus, aux fourneaux, deux mamas polonaises. Style Goldenberg, mais plus au coeur de l'hiver !
Thierry Jonquet, écrivain que j'exècre, paix à son âme, a évoqué le Restaurant Internationnal dans un de ses polars sociaux.
Le Restauant Internationnal, quel beau nom !

Site counter

Archives du blog