30 août, 2013

non-non, ou plutôt oui-oui c'en est bien une !

J'ai fait il y a quelques années, sitôt équipé d'un appareil numérique digne de ce nom, toute une série de photos, en majorité au jugé dans des poubelles urbaines, de celles qui ponctuent, régulières, les trottoirs et les places . La poubelle, c'est très graphique et comme certains humains, ignorant que c'est beau, ça cache ses intimes et dérisoires trésors . Rien à voir avec une poubelle privée qui exhibe ses charmes comme une nouvelle riche, un témoin de la veille... ou une créature qui ferait le tapin en attendant la benne...
En voici une particulièrement somptueuse avec son emballage doré, sa bouteille de verre sombre d'où émanent sans doute les effluves subtiles du nectar qu'elle contint, consommé sur place ou sûrement pas très loin fût-ce au goulot ou non, et puis ces drapés de noirs brillants ou mats. Quand à l' éclairage, photo garantie sans flash, convenons-en, c'est du Caravage, rien de moins !

3 commentaires:

daniel a dit…

P.P. adepte de la rudologie ?!

P. P. Lemoqeur a dit…

non-non ! aucun projet anthropolo- ethnologique là dedans juste le plaisir esthétique le plus basique puisque je ne voyais même pas et à dessein ce que je photographiais... Curieusement, je n'en ai jeté aucune. En fait, je les aime ces photos...
J'en ai vendu quelques unes ( principe honnête du "multiple") et j'en offre parfois, encadrées ou non, ce qui souvent surprend...

Calyste a dit…

Tiens, moi aussi, j'ai eu ma période. Et je trouve encore aujourd'hui que c'est (souvent) beau.

Site counter

Archives du blog