07 août, 2013

L'apprentissage sur le vif ou quand les Roms me gavent.

Sur le parking de mon discounteur habituel et quotidien un gamin sans âge, 6 ou 7 ans vêtu d'une doudoune hivernale mendie. Visiblement il débute. Il erre timidement de l'un à l'autre et tend la main, de toute évidence il ne parle pas encore français. Sous le auvent où s'entassent les caddies, un petit mec "planque" qui de son VTT, le surveille. Son frère, son père peut-être. J'attends un peu et vois le gamin venir lui donner les quelques sous qu'il vient de soutirer à une brave femme. Faut se méfier, car de plus, son mentor guette le pédophile hypothétique ou judicieusement suspecté pour le faire chanter, arguant le cas échéant que l'aumône à peine faite est une invitation à la débauche, le maquereau, par vocation, c'est prêt à tout Voilà, je sais, c'est pas politiquement correct de raconter ça. Tant pis.

2 commentaires:

daniel a dit…

C'est sûr, les Roms, ils ne sont pas aussi aériens qu'on veut bien se le laisser dire et croire !
Ils sont pauvres, extrêmement, et s'ils ne mendient pas, c'est qu'ils tiennent les rennes d'une mafia bien pourrie.
La violence, d'abord.
C'est ça qu'est con, la pauvreté en soi, pourquoi pas ? Je comprends qu'on puisse vivre un peu "zone" plutôt que communément "bourgeoisement". Mais le corolaire de cette pauvreté déstructurée, c'est l'extrême et misérable violence. Exercée d'abord sur les femmes, les enfants et les plus faibles.
Et ça : Non.
Au M° République, il y a, depuis des mois, un mec assis-allongé, la quarantaine, qui somnolait jusqu'à présent avec un pré-adolescent complètement stoned de médocs. Aujourd'hui, il n'était pas accompagné de "son ado attitré" mais assis en compagnie d'un jeune chiot frétillant !
Putain-puceau, si tu avais vu le succès, toutes les gonzesses accroupies à ses pieds à grattouiller le jeune Michka derrière les oneilles !
En tout cas, c'est un progrès : des ados on passe aux chiots !
Y sont vraiment cons les Roms, ils devraient mettre des automates dans le M° pour faire la manche. Comme coca-cola !
Des bandits manchots, quoi !

P. P. Lemoqeur a dit…

Je préfère les voleurs qui se risquent que les maquereaux ou maquerelles, y en a aussi, qui prostituent les gosses... Le vol et le crime sont excusables, l'esclavagisme des enfants,jamais...

Site counter

Archives du blog