13 août, 2013

la tronche...

A dix ans on a la tête qu'on peut, à vingt la tête qu'on a, à trente celle qu'on voudrait avoir, à quarante celle qu'on s'est faite, à soixante, je sais de quoi je cause, celle que l'on mérite...

2 commentaires:

daniel a dit…

Et quelle tête aimerions-nous porter sur nos épaules ?
Assurément pas la tête des autres !
Celle où on était beau !
Le risque est celui de devenir un vieux-beau !
Une chance pourtant, nous avons le sourire et le regard, véritables reflets de nos âmes.

P. P. Lemoqeur a dit…

"un vieux beau" tu peux le constater, y a pas vraiment de danger... mais curieusement , on n'a pas cessé de plaire, et on plait à certains... C'est la vie, la vraie, la bonne...

Site counter

Archives du blog