31 août, 2013

France-Syrie ou d'un boucher l'autre...

Certains aujourd'hui de tous bords se disent opposés pour mille et une raisons à une frappe franco-américaine pour venger les plus récents méfaits du boucher de Damas.
Ah, les bonnes âmes qui vivant à l'abri à Paris, en banlieue, en province, discutent et chipotent, et sortent acheter le rôti dominical sans risquer de se faire gazer sur le chemin du boucher, le leur, celui qui leur fournit cet viande délicieuse qu'on déguste en famille tandis qu'on dérouille en Syrie dont on cause ...

1 commentaire:

daniel a dit…

C'est un coup à devenir végétarien !

Site counter

Archives du blog