20 octobre, 2011

J'ai "ouvert la bouche au diable"...

J'imaginai hier que les assassins de Marie Dedieu, foireux comme ils sont, seraient bien foutus de négocier son cadavre. Je disais ça comme çà, sans y croire. Eh bien si, j'aurais du... ils le négocient.

1 commentaire:

daniel a dit…

Le meilleur de la révolution tunisienne, "Willis from Tunis" de Nadia Khiari ...

ça change de la connerie humaine.

http://fr-fr.facebook.com/pages/WillisFromTunis/145189922203845

Site counter

Archives du blog