21 octobre, 2011

A.A.A , Mélanchon me lirait-il ?

Ce matin Mélanchon et ses amis sont allés scander sous les fenêtres de Moody's France le "A.A.A" tel que je le définissais avant hier...

http://pplemoqueur.blogspot.com/2011/10/a-une-enorme-farce-masquee.html



la semaine dernière c'était le Canard qui reprenait à la suite de la mort de Steve Jobs mon "On ne dira plus pauvre comme Job"

5 commentaires:

daniel a dit…

Le canard enchaîné fit mieux : les contrats aidés, c'est pauvre comme job...

P. P. Lemoqeur a dit…

Oui, mais, rien à voir, c'était avant la mort de Steve...

daniel a dit…

Avec toute ma considération, je vais t'emmerder un peu P.P.
J'ai envie d'emmerder quelqu'un ce matin.

Le pire c'est que j'en connais la raison et que tu n'y es pour rien !

Une amie disait que l'humour de gauche porte sur les mots courants et que l'humour de droite (elle entendait celle de Rivarol, Minute & c°) porte sur des noms propres, des patronymes...

Ha ça fait du bien de critiquer quelqu'un, et pas n'importe qui, quel exutoire !

P. P. Lemoqeur a dit…

Je dois être bien embrumé, ce matin...
comme je disais l'autre jour, on est en plein Shaga... mais cette fois-ci, c'est moi, je pige que couic ! :
"Je comprends ce que tu dis, mais ce que tu veux dire en disant ce que tu dis ça je ne le comprends pas."...

daniel a dit…

Ouais il sont des matins où ni moi ni les autres ne sont réveillés, de mâtins matins, de matidunales désorganisations qui confusionnent tout...
Enfin ce que j'en dit.
Car je n'ai pas l'intention de vouloir dire ce que je ne dit pas tout en disant le contraire de ce que j'aurais pu dire si j'avais voulu une seule seconde dire ce que je dis, cela va sans dire.

Site counter

Archives du blog