03 avril, 2012

Les femmes sur la table (chronique poitevine)

Un peu d' anthropologie rurale et dentelière

Vous connaissez cette curieuse broderie poitevine spécialité unique et toujours vivante du village d'Angles sur Anglin, assez proche et c'est logique de la broderie anglaise qui consiste en un premier temps à retirer des fils de la trame pour en envelopper fort économiquement les voisins et d'en faire des motifs linéaires ou géométriques, sorte de "broderie par défaut". C'est extrêmement élégant et d'une robustesse légendaire.

Il paraît que fort longtemps la lingerie du Palais de l' Elysée fut d'Angles
Ce fut longtemps un travail d'appoint pour les femmes du village et des alentours qu'elles pratiquaient le soir une fois leurs tâches de fermières et de mères achevées. Il faisait alors nuit et comme fût-ce après la bougie, la lumière électrique restait insuffisante car fort parcimonieuse, que le contrepoids qui permettait de descendre l'ampoule ne suffisait pas à les éclairer suffisamment lorsqu'elles étaient au sol, elles grimpaient une chaise sur la table et s'y installaient au plus près de l'ampoule, juste au dessous,... Et nul ne s'étonnait de voir à pareille heure femmes juchées sur table...

3 commentaires:

daniel a dit…

Certaines personnes atteintes d'autisme développent des compétences dans des matières inutiles, comme celle de faire des puzzles très compliqués.
Les hommes ne font pas souvent dans la dentelle. Les femmes, si. Et l'inutile, la complication comme une pensée, deviennent des arts discrets, légers, humains à l'impossible.
La beauté

zoun a dit…

Beau..


Elle s´appelait Delphine,était notre voisine.
Souvent le soir,très bas au dessus de la table ronde brillait la lampe à contre poids.
Marcel triait les lettres des colonnes de la Nouvelle République (jamais compris pourquoi!).
Elle,tirait les fils, comptait,brodait.
Le samedi elle cuisait le goiron dans le fourneau, descendait par le bois avec sa "bourouette" laver son linge à la rivière.Parfois Marcel la précédait avec sa faucille pour dégager le chemin,ses gaules en travers du dos.
Je vous parle d´un temps. ...

P. P. Lemoqeur a dit…

C'est bien entendu, tu le sais, à elle que je pensais.
Mais des femmes sur les tables, il y en avait d'autres!

Site counter

Archives du blog