05 avril, 2012

le pouvoir des mots et la plus value de l'expression du tragique

Je lis à l'instant sur TSR qu'une fuite de douze tonnes d'eau radioactive vient de se produire à Fukushima.
Curieusement 12 tonnes pour moi, ça semble bien plus important que 12 m cubes, et bien pire encore que 12 000 litres... pourtant radioactifs ou non c'est exactement la même quantité que la mer voisine absorbe depuis ce matin.Un litre ça nous parle, c'est ce qu'on a sur la table au moment du repas, c'est à l'échelle humaine... Le mètre cube n'est pas une mesure qui nous intéresse quotidiennement. Mais la tonne, elle, elle est énorme ! d'ailleurs quand on exagère on dit qu'on en fait des tonnes...
Les mots, toujours les mots....

1 commentaire:

daniel a dit…

Ecoute P.P., c'est pas compliqué, je vais tout t'expliquer...
Tu prends une tonne de poulets vivants et radioactifs.
Tu déplumes les poulets : ça te fait un kilogramme de plumes radioactives.
Puis tu prends un kilogramme de plomb. Heu, là j'ai oublié quelque chose, ha oui le goudron, un litre pas plus !
Tu passes le goudron sur le plomb et ensuite tu colles les plumes.
Combien pèse le tout :
- une tonne ?
- deux tonnes ?
- trois kilogrammes ?
- presque rien ?
- trois fois rien ?
- quatre fois trop ?
Tu types le topo, j'espère ?
D*

Site counter

Archives du blog