26 décembre, 2011

Génocides en tous genres et particulièrement arménien

Bien sûr qu'il y a eu un génocide arménien, quel que soit la manière dont on le nomme puisque le mot n'existait pas quand la chose eut bien lieu. Mais je voudrais bien savoir en quoi le fait de faire voter en France une nouvelle loi interdisant de dire qu'il n'a pas existé empêchera les turcs, les premiers intéressés, de continuer de ne pas en convenir.
Contrairement au génocide juif, il n'y a pas un seul glandu en France de quel que bord qu'il soit qui se soit risqué à l'exercice de la négation arménienne. 1915, c'est vieux tout ça, on s'en tape un peu, faut le dire, les arméniens français n'ont pas eu leur Vel d'Hiv, leur Drancy, leurs trains, leurs camps, les français dans cette histoire, ils y sont pour rien, extra-territorialité de l'horreur, en quelque sorte. Et puis, si tant est que cela ait suscité le débat à l'époque, ils n'ont pas eu leur Faurisson, pas même leur Garaudy.
Alors, est-ce pour racoler à peu de frais les voix des arméniens français pour les prochaines élections ? Mais ne serait-ce pas le premier et le pire des négationnismes que de les prendre, les arméniens français, à ce point pour des cons ?

1 commentaire:

daniel a dit…

Les arméniens sont tellement à fleur de peau sur le génocide de 1915 qu'il y a fort à parier que la plupart d'entre eux n'imaginera pas une seconde qu'elle est prise en otage, qu'ils sont pris pour des cons. Ne sont pas tous des Manoukians, les arméniens de France, loin de là...

Site counter

Archives du blog