23 décembre, 2008

Le trappeur, l'indien et le bois



Un trappeur fait son bois pour l'hiver.
Un indien le regarde qui dit, fumant sa pipe :
- Hiver froid !
Le trappeur prenant ces mots pour un conseil, une invitation de l'indigène qui connaît son pays, ses rigueurs, redouble d'énergie en prévision des frimas.
L'indien, de stère en stère, chaque fois en rajoute :
- Hiver très froid !
- Hiver très très froid !
Le trappeur éreinté finit par lui demander :
- Mais comment savez-vous que l'hiver va être si froid ?
- Quand homme blanc amasse beaucoup de bois, hiver très très froid !
lui dit enfin l'indien du ton de la Sagesse.
.

2 commentaires:

lesa a dit…

ah mon PP , tu fais des belles photographies.

P. P. Lemoqeur a dit…

Merci Lesa de mon coeur !
J'ai attendu longtemps, car je ne sais pas attendre... photographier, développer, c'est comme la peinture ... si j'ai choisi la musique c'est qu'il y a pas besoin d'attendre que ça sèche... Je ne sais pas attendre... Avec le numérique, pftt! Voilà... alors je me rattrape, car ça fait un bail que j'avais envie...
Et puis cette photo elle est marrante parce que ce n''est pas moi qui ai disposé les bûches de cette manière, je les ai trouvées comme ça, en gamme descendante, mais pas idiote "do si la sol fa mi ré" , elle fait, elle, "do si la sol fa mi fa (dièze)"... c'est mieux ...

Site counter

Archives du blog