12 mai, 2012

Marianne Oswald, pour mémoire.

1 commentaire:

daniel a dit…

J'ai lu d'elle "Je n'ai pas appris à vivre", je connaissais le poème "du terrible bruit de l'oeuf dur" mais c'est la première fois que je l'entends chanter, et en plus par Marianne, le plus beau prénom de la langue française, je trouve, Marianne Oswald. Alors on dit quoi ? Merci P.P.!

Site counter

Archives du blog