27 mai, 2012

aphorisme du soir ...

J'aime aimer 
Je déteste haïr 
L'indifférence me laisse de glace...

1 commentaire:

daniel a dit…

On pourrait mettre cet aphorisme aux frontons et sur les socles des monuments de la République, ça nous changerait de Liberté-Egalité-Fraternité qui à force d'être rabâchés sonnent creux et deviennent vide de sens, la liberté étant ravagée par la publicité, l'égalité organisée par la conformité. La fraternité, nous n'avions jamais trop su quoi y mettre, ni qu'en faire!
Ton aphorisme est parlant, l'amour la haine et l'indifférence et le paradoxe de ce qu'on en fait, oxymore ou raison, haïr l'amour, aimer la haine ou vice et versa ! Quant à "l'indifférence ne me laisse pas de glace", c'est aussi beau que d'écrire "tout ce qui est humain ne m'est pas indifférent".
Mais peut-être n'est-ce pas ce que tu voulais dire... Et un aphorisme, je n'ai jamais trop compris à quoi servait cette bête,n'a pas vocation à devenir une devise de la république (de la VIème!)sous peine de s'éteindre ?
D*

Site counter

Archives du blog