14 juillet, 2013

Le Masque et la Plume ? Le Massacre à l'Enclume

 Je critique les critiques !
J'écoute pour la première fois depuis des lustres, "Le Masque et la Plume" sur France Inter. Ca fait au moins cinquante ans que ce bidule existe. On y entend depuis le début des critiques de tous les sexes qui viennent passer au rouleau le dithyrambe le plus onctueux ou la plus acide saloperie.

Et, je sais, c'est un vaste débat... pourquoi, comment, devient-ton critique ? A quoi  ça sert, à part assurer l'auto-subsistance de ceux qui en font profession (courses alimentaires, loyer, vêtements, coups à boire certains soirs pour être sûr de conclure - les livres ils les reçoivent en service de presse les spectacles par invitations ...)
On a l'impression que le projet artistique du critique consiste à fignoler du bon mot. Contrairement à l'écrivain qu'ils adulent et encensent ou méprisent, voire haïssent, leur "œuvre" personnel se construit, par strates dans des revues spécialisée ou non , mais aussi et surtout dans cette théâtralisation radiophonique de leur pouvoir. Ils ont au fond de la voix, dans leur élocution, leur "Pass" pour Avignon.. et dans tous les cas ce qu'ils imaginent   le sésame du succès... .

Le critique parle d'Art sans en produire lui-même ou alors très rarement
C'est assez abject dans le fond et dans la forme car leur petite musique péremptoire, dans le cas où elle est favorable est aussi détestable que lorsqu'elle se veut destructrice...


Bref, et pourquoi m' énerve-je contre des petits cerveaux qui suintent ces petites pensées dont leurs petites langues dégoulinent.

2 commentaires:

daniel a dit…

L'Art est aisé mais la critique est difficile !

paki a dit…

la critique est facile mais l'art est difficile... Encore faut-il avoir un minimum de talent.

Site counter

Archives du blog