03 juillet, 2013

La démocratie est-elle soluble dans la révolution ?

La démocratie est-elle soluble dans la révolution ?

Quand j'étais jeune c'étaient les militaires qui comme en Amérique du Sud les Pinochet, les Videla prenaient le pouvoir pour confisquer la démocratie. De toute évidence même si c'est pas aussi simple, en Égypte, comme ce fut le cas en Turquie de la chute du sultanat jusque dans les années quatre-vingt-dix, c'est l' armée qui sauve les meubles... enfin au moins ceux de la laïcité.

Alors, comme la grande duchesse de Gerolstein, les égyptiennes qui aiment bien le tissus (c'est bien connu, le chiffon c'est un truc de bonnes femmes ! ) sans être roulées dedans des pieds jusqu'à la tête, peuvent un moment chanter " Ahhhhh que j'aime les militaires, j'aime les militaires..."

Je sais, c'est chiant, mais en attendant, faute de mieux, face à des intégristes prétendument "mild" ( tu parles !) fussent-ils régulièrement élus ( élections pièges à cons ! ) c'est comme ça...

1 commentaire:

daniel a dit…

En tout cas c'est un sacré mouvement de société comme nous n'en sommes plus capables depuis longtemps !
Depuis quand déjà ?!
1789 ?
La Commune ?!
je ne sais plus...

Site counter

Archives du blog