13 juillet, 2013

Et Piaf qui m'étonne toujours... 14 Juillet... I

1 commentaire:

daniel a dit…

Très beau, c'est bref, c'est sec, sans jérémiades.
Comme deux personnes qui combattent pour régler un différent, dans le silence ponctué seulement par les coups qui portent, reçus sans un cri...
Et cette photo où elle est très belle.

Site counter

Archives du blog