30 mars, 2011

Paris, 11ème, samedi 26 mars


rétiaire, voleuse ou magicienne ?


Mon hôtel est là dans la nuit.
Tous mes amours sont sur le lit,
Et mon
cœur cherche une lanterne
Dans ce navire en perdition...

Mac Orlan


résistance


expansion sournoise


gay marelle


et l'empreinte de Palladio, ici comme ailleurs

4 commentaires:

daniel a dit…

Palladio, c'est vite dit !

P. P. Lemoqeur a dit…

non, c'est pas vite dit...
Ici, la "baie serlienne", effet stylistique typiquement palladien se retrouve dans toute la partie centrale de cet immeuble bourgeois du début XIX°
La référence palladienne est, comme ici, présente à Paris à chaque coin de rue. Les bâtiments les plus emblématiques de cette influence étant les barrières de Ledoux et bien entendu l'Opéra Garnier.

Anonyme a dit…

Aucun rapport mais j'ai retrouvé "Une conscience coupable doit avouer.Une oeuvre d art est une confession.A Camus.
joe

P. P. Lemoqeur a dit…

eh oui ! camarade Joe !
Une œuvre est un aveu... C'est pour ça que ça demande parfois(pas tout le temps, heureusement !) du courage.

Site counter

Archives du blog