19 juin, 2009

La burka, un débat, pourquoi ? mais pour faire causer...

Non mais, on se fout de la gueule de qui, encore? Qu'est-ce que c'est que cette histoire d'interdire ou d'autoriser le port de la burka ? Cette préoccupation soudaine ne serait-elle pas destinée à créer la diversion du moment pour éviter qu'on s'intéresse à autre chose qu'aux choses importantes ?

Parce que tout simplement, en France, personne, à part les policiers en fonction lors d'opérations du type GIGN, quel que soit son statut, sa religion ou ses fantasmes n'a le droit de sortir et de se montrer masqué en public en dehors des périodes très précises de carnaval ou s'il est atteint d'une maladie qui l'oblige à se cacher le visage.

Tenez, demain, essayez de sortir dans la rue avec cette fameuse cagoule de montagnard prisée de bien des manifestants... vous ne ferez pas dix pas avant d'être interpellé et ce au nom de la loi par de zélés policiers... La question est donc réglée depuis longtemps.

En tout état de cause, il ne s'agit en aucune manière dans un cas d'interdire ce qui l'est déjà. Pour ce qui est de l'autorisation, il s'agirait de fait d'une "dérogation". En vertu de quoi ? de convictions religieuses ?
Mal barrée, la dérogation...

Alors pourquoi entretenir un pseudo-débat sur un pseudo-problème...?

3 commentaires:

iKaze a dit…

J'entends tout ce qu'ils disent mais je ne les écoute plus.

Olivier Autissier a dit…

Vu sous cet angle, c'est assez vrai.

lesa a dit…

et c'est le bon angle.

Site counter

Archives du blog