12 mars, 2012

panique astrale


Il y a trois ou quatre jours, rentrant de nuit chez nous, je vois dans le ciel un truc incroyable que je n'ai jamais vu. Un astre énorme et presque double, et à sa gauche un autre plus petit mais d'une belle magnitude. Je suis pas inquiet, j'ai un fort coté chaldéen, mais tout de même !
Impossible de savoir ce qui se passe et je me sens un peu comme David Vincent, j'ose pas en parler, car j'ai peur de ne pas être cru... et puis on n'est pas si nombreux que ça à constater l'état du ciel chaque soir avant d'aller ce coucher.
Mais aujourd'hui à la radio, tout le monde en cause. Ce sont tout simplement Venus et Jupiter qui se rencontrent. On sait dans la mythologie, que ce fut pas vraiment un succès.
Celui qui au dessus, à gauche, tient la chandelle n'est pas une planète, c'est Sirius, la plus brillante des étoiles du Grand Chien.

4 commentaires:

daniel a dit…

Ce soir en levant les yeux sur un ciel bleu très foncé et sans nuage, j'ai vu exactement la même chose. Sont-ce encore Vénus et Jupiter qui tentent de joindre leurs bouts ? Ils prennent le temps ! Quand à Sirius, elle ne bouge pas trop de son point de vue.
D*

P. P. Lemoqeur a dit…

Normal, Sirius, la plus brillante étoile du ciel, est beaucoup, beaucoup plus loi, et ne se trouve dans le champs que par hasard.

Anonyme a dit…

cette magnifique photo semble sortie de Mélancolia

P. P. Lemoqeur a dit…

oui elle est superbe. J'ai essayé de faire la même mais sans pied, c'est pas possible !

Site counter

Archives du blog