08 avril, 2013

des clous !


Je me suis longtemps demandé d'où venait cette expression. J'ai hier lu des trucs sur le vol de la Joconde en 1911. Une fois le larcin su, les gens se précipitaient au Louvre pour voir la place vide où ne restaient que "des clous", ( quatre) c'est à dire "rien" .... Jusqu'à ce qu'on bouche le trou en y accrochant le portrait de Baldassare Castiglione de Raphaël.
Bon ça vaut ce que ça vaut, mais j'aime bien .

2 commentaires:

daniel a dit…

C'est une très très bonne explication !
Elle vaut mieux que l'idée qui veuille que "des clous", ce n'sont pas grand chose... voire rien.
Comme aussi dans l'expression : "maigre comme un cent d'clous", pas bien gros !
Koikeu, les clous fussent autrefois comptabilisés par douzaines comme les huitres et les oeufs. Une grosse de clou, 144 clous, 12 diouzaines Bazaine !
mazette.
Bon je file presto et illico à Ste Anne, je deviens trop grave...

P. P. Lemoqeur a dit…

C'est marrant, chez moi on disait "maigre comme "un" clou, pas cent...
Pour ce qui est des œufs et des huîtres c'était "treize à la douzaine"
ok, c'était avant, bien avant la Krize !

Site counter

Archives du blog