30 janvier, 2012

et vous, qu'avez-vous fait hier soir ?

Hier soir, j'ai entrepris de relire "Le Temple" de Stephen Spender. Je l'avais possédé dans une vie antérieure mais il avait fait les frais d'un partage avant séparation... Après l'avoir cherché en vain dans tout Paris, de la FNAC à Brentano's en passant par le BHV, je l'ai racheté la semaine dernière d'occas sur le net, car en anglais ou en français, c'est épuisé. Il y a trois livres qui parlent aussi bien l'un que l'autre de la période bénie de Weimar : Adieu Berlin, d'Isherwood, L'Ami retrouvé d'Ulmann (tiens, lui aussi disparut dans le même partage) et Le Temple de Spender. Trois livres dont les auteurs anglais, qui las de la censure post-victorienne avaient émigré en Allemagne, parlent d'une liberté absolue dans un pays qui allait quelques mois après dégringoler très brutalement dans ce qu'on sait. C'est terrifiant... Car quoi qu'on dise de l'histoire qui ne se répète pas, de l'Europe qui veille à tout... ce qui se passe en ce moment en Hongrie daube sérieusement le déjà vu.

2 commentaires:

laplumequivole a dit…

L'Ami retrouvé en tout cas, mais tu le sais sûrement, se trouve partout, y compris dans les rayons scolaires. Qu'est-ce que je l'ai aimé celui-là, je l'ai même volé à Fils...
Hier soir j'ai comme prévu bavassé une heure au téléphone avec un ami très cher.

Les habitants de l'Avenue a dit…

je suis actuellement en train de lire "le temple" dont j’ignorais totalement l'existence. Je l'ai trouvé à la librairie parisienne "les mots à la bouche"...ils avaient aussi quelques romans de Christopher Isherwood que j'aime particulièrement...

Site counter

Archives du blog