27 septembre, 2013

Du voile , encore du voile !

J'ai vu vendredi dernier au sortir de la prière les yeux envoutants (c'est mon côté "Loti") d'une femme longiligne, grande et élégante qui avait la démarche sublime et ondulante de la camelle sur la dune, dans sa grande robe noire juste ouverte d'une fente au haut du visage.
Elle portait au bras un sac à main superbe et sans doute unique dans son entourage immédiat, puisque c'est le seul moyen pour les enfants de reconnaître leur mère de loin. Le drame pour Louboutin c'est que leur robe traine par terre.
Et puis en même temps, qui sait, peut-être réservait-elle à son mari en dehors du regard flamboyant une laideur rédhibitoire qu'un mariage arrangé lui faisait imposer de fait.
N'imaginez pas que le sort et la vie des hommes musulmans soit enviable... Il est aussi contraignant fût-ce d'une autre manière que celui des femmes.
Ce n'est même pas l'islam quel que soit sa forme qui est en question , c'est la main mise d'une religion quelle qu'elle soit sur la vie de ses adeptes... Je suis pas certain qu'être un adepte du Dalaï Lama soit un gage de libération. Avant d'être contre l'Islam, et c'est vrai pour eux aussi, soyez d'abord contre toute religion ou souffrez et mourrez en silence.
Bref, croyez ce que vous voulez, mais de grâce , ne faites pas chier ceux qui ne croient en rien...
Les seuls qui se tiennent bien ce sont les juifs : ils ne font pas de prosélytisme... bien au contraire... et puis, parce qu'en fait, ce sont les seuls avec lesquels je peux causer, puisque le pilpoul fait partie du jeu.
Si j'étais croyant, je serai juif évidemment... Car c'est la seule religion du livre qui n'assène pas de vérités - en dehors d'un rituel obsessionnel compulsif - mais s'intéresse à la pensée, à ses avatars à ses interprétations... Bref à la réflexion... c'est à dire la remise en question permanente de toute idée  On va pas se plaindre ! Ok , ils coupent ls poils en quatre, c'est mieux que de couper les têtes...

1 commentaire:

daniel a dit…

Ah c'est donc vrai.
Je disais hier à une amie que les seuls qui ne m'aient jamais accosté ni abordé pour m'emmerder ou me baratiner au sujet de leur religion étaient les juifs.
Elle me disait : tu sais ils sont pareils aux autres, mais je n'étais pas convaincu.
La seul fois où j'ai été interpellé par un religieux juif, c'est en tentant de visiter une synagogue fermée. Le gars m'a ouvert les portes pour entrer et m'a invité à regarder les vieux rouleaux de la Thora. Puis en tournant les talons pour me laisser tranquillement admirer tout ça, il m'a lancé : si vous voulez,faites un veux ! J'ai trouver ça trop gentil et j'ai fait un voeux !

Site counter

Archives du blog