23 septembre, 2013

Beau, beau et con à la fois ! (par ailleurs in memoriam Brel, 35 ans déjà...)


Je sais, je sais, il s'est excusé, il a battu sa coulpe le beau Tony pour avoir dit qu'au cours du match qu'ils ont gagné, son équipe et lui, ont un moment donné joué "Comme des tapettes".
Il est pas homophobe, Parker, c'est certain, s'il l'était, vu son statut et sa notoriété, il aurait fait gaffe...
Il est seulement un peu con, cet enculé, - oh, pardon ! toutes mes excuses !- d'ailleurs l'intelligence n'est pas la première qualité qu'on demande à un sportif ; s'il sait en faire preuve, c'est mieux, c'est tout.
Mais moi ce que je voudrais savoir, c'est ce qu'en ont pensé avant qu'il s'excuse, les homos planqués de l'équipe, ceux du staff et de l'entourage, sans compter les groupies et les admirateurs, ceux qui raquent en quelque sorte, un match avec ou sans tapioles, c'est pas gratos. Car statistiquement, il y a de fortes chances qu'il y en ait et de tous les sexes... De là à considérer que ses excuses seraient dues à la prise en compte un peu forcée de leur existence et à des conseils avisés.
Mais vous me connaissez, moi, les procès d'intention...

2 commentaires:

daniel a dit…

Ils ont qu'a foutre des roms dans les salles de basketball !
On s'en foot du basketball ! Nous, si on continue comme ça, on va finir dans les stades !

P. P. Lemoqeur a dit…

ce serait pas la première fois...

Site counter

Archives du blog