04 février, 2012

Inaccessible, le désir !


1 commentaire:

daniel a dit…

Quand ce n'est pas l'impasse du Paradis, c'est l'impasse de l'Avenir...
Le passage est souvent accessible, dans ses deux portions, la semaine, style : de jour, sept heures dix-huit heures.
Je l'ai traversé jeudi dernier; on y ressent un grand frisson du XIXème siècle !

Site counter

Archives du blog