22 juin, 2011

"intérieur nuit" ou le soir chez nous

3 commentaires:

daniel a dit…

Philippe Semmelweis, c'est le seul truc que j'ai lu de Céline, sa thèse de médecine, rééditée en poche...

P. P. Lemoqeur a dit…

C'est la seule chose de lui que j'ai pas lue...

daniel a dit…

C'est l'histoire d'un médecin qui voyant les parturientes mourir en nombre décida qu'il valait mieux se laver les mains au moment de les accoucher. Par ce simple geste, la mortalité dans son service baissa de façon conséquente. Juif dans une Vienne antisémite, les autres médecins le moquèrent arguant qu'ils étaient bien suffisament propres, plus propre que lui. Que son geste était inutile. Semmelweis en devint fou.
Céline raconte cette histoire

Site counter

Archives du blog