14 juin, 2011

Le Carreau du Temple montre son ossature






2 commentaires:

daniel a dit…

Holala, cela signifie qu'il en est fini des vendeurs de peaux, cuirs & fourrures, de leur remises en bois jaune pale à la peinture écaillée, de tout ce coté suranné, juif, tradition et Cie... Tailleurs d'un Marché-vestiges, mémoire d'une époque. Bon.
Le Carreau du Temple a donc perdu, après son âme, sa chair, et il ne reste que les os de son squelette !

P. P. Lemoqeur a dit…

Y a longtemps que le carreau du Temple a été peu à peu abandonné par la sape, comme le reste du Marais dont tu parlais par ses artisans du métal. C'est comme ça. Le pire a été évité quand dans les années 70 le maire de l'arrondissement, Dominati, tenta de le faire raser pour y mettre un parking, payant, bien entendu... Il est maintenant "inscrit au titre des MH" et le projet d'aménagement qui prend forme n'est pas honteux du tout dans la mesure où il ne sera ni un centre commercial chic, ni un bidule à bobos, voire les deux à la fois mais un complexe culturel et sportif. Faut donc pas se plaindre, le pire a été évité

Site counter

Archives du blog