23 juin, 2011

L' ancien et le moderne



J'ai toujours été fasciné par l'imagination des architectes d'églises, qu'elles soient immenses ou modestes, anciennes ou modernes ou les deux, comme celle-ci. Mettre autant d'énergie créatrice, quel que soit le talent et le résultat, au service de bâtiments dont nous conviendrons que l'utilité reste à démontrer, avouez que ça a de quoi étonner...

4 commentaires:

laplume a dit…

Y a pas que l'utile dans la vie. Si ?

laplume a dit…

2 comms pour le prix d'un !
Quant à moi, la seule chose sans doute dont je remercie le christianisme, c'est d'avoir engendré les cathédrales gothiques, les grandes, et aussi les minuscules chapelles de granite de par chez moi.

P. P. Lemoqeur a dit…

Mais non, justement ! C'est ça qui me troue... Les Cariatides de l'Erechteion servent à soutenir un un linteau mais le David de Michel-Ange, lui, il ne sert à rien, c'est pas pour autant qu'il est inutile !
Bref, c'est pas simple...

daniel a dit…

L'utilité s'il y en eut une, fut l'inviolabilité de l'asile laïc qu'elles offraient à tous. But it's all over now ! Depuis st ambroise à Paris ?
J'ai pas une grande fascination pour les archithectes en général et encore moins pour ceux qui battirent des églises. Pour les sculpteurs sur pierres, sur bois, en revanche oui, surtout dans l'art dit roman. Et ces graveurs qui inscrivaient Liberté Egalité Fraternité sur le fronton d'églises, sur l'île de Ré et ailleurs !

Site counter

Archives du blog