29 juin, 2011

Eva Joly en tête et un prénom pour l'avis

Monsieur Hulot peut partir en vacances, je sais c'est fastoche...

Je m'en fous un peu de la primaire écolo, mais même si Eva me fait pas bander vraiment, Hulot, lui, il m'agace à donf. Tiens, déjà son prénom, c'est rédhibitoire. C'est pas grave ? mais si ! c'est grave, quand on fait campagne sur une simple image. Dans ce cas, un candidat, il doit s'appeler Charles, comme de Gaulle, ou François, comme Mitterrand. Ah, non, François, y en a déjà un... Je sais pas, moi, Félix, comme Faure, Paul comme Deschanel, Émile comme Loubet, tiens, même Adolphe comme l'ignoble Thiers, Valéry, y a pas de danger, mais de grâce, plus de Nicolas ! plus jamais ! vous entendez ? ja-mais !

3 commentaires:

daniel a dit…

Nadar, le photographe, disait (je cite de mémoire) : le jour où les hommes politiques mettront leur portrait sur les affiches électorales, c'en sera fini de la démocratie...!
Lui son nom était : Gaspard-Félix Tournachon

Mariléti a dit…

François y'en a deux. Oui on oublie souvent le second ^^

daniel a dit…

Je m'intéresse également à la Musique Sacrée : un employé prodige du conservatoire municipal d'Agen a joué... des... poings ! tout contre le plus haut indignitaire de l'Etat qui, mauvais mélomane, n'a pas apprécié !

Site counter

Archives du blog